Monde Turquie

Un ado présumé gay liquidé par ses parents

La presse turque évoque un possible crime d'honneur au sein d'un clan «puissant» de la ville de Diyarbakir. Un jeune de 17 ans serait mort.

7 sept. 2012 | par

newroz
Ville majoritairement kurde, Diyarbakir a vu grandir depuis quelques années une petite communauté LGBT autour de l'association Hebûn. Ici lors du Nouvel-An kurde 2011.

Le site anglophone du quotidien «Hürriyet» rapporte qu’un jeune gay a été victime de ce qui ressemble à un crime d’honneur dans la ville de Diyarbakir (sud-est du pays). Les faits, qui se sont déroulés au mois de juillet, ont été révélés par le quotidien «Cumhuriyyet». Le garçon de 17 ans avait trouvé refuge chez un ami pour échapper à des violences familiales, après que son homosexualité a été découverte par sa famille. Il aurait alors été enlevé par son oncle et exécuté de 14 balles par son père après une dispute avec ce dernier. Le corps aurait enfin été jeté sur le bord d’une route.

Le père et l’oncle de l’adolescent ont été arrêtés. La famille, issue d’un clan «riche et puissant» de la ville, aurait tenté de dissimuler le crime en faisant pression sur la police, affirme un groupe LGBT local. «Nous sommes exposés à la violence, mais il n’y a nulle part où aller pour porter plainte ou faire valoir nos droits. La police nous insulte, les docteurs se moquent de nous», a expliqué un membre du collectif à «Hürriyet».

Partager sur
Mise à jour 11.09.2014 14:58
4 246 vues

Un commentaire

  1. Par vincent:

    ce sont des salops,ils n’avient pas a tuer ce jeune quoiqu’il est pût faire ou dire;que l’on les jettent en prison et que justice soit faite,c’est écoeurant de lire ça en 2012

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top