Monde Singapour

Une constellation rose pour sortir de la nuit

A Singapour, où les gays, lesbiennes, bi et trans sont toujours sous le coup de lois répressives, le mouvement LGBT rappelle son existence par une marée de points lumineux qui grossit d'année en année.

3 juillet 2012 | par

pinkdot2
Voir le panorama complet sur: pinkdot.sg

Dans la jungle des Gay Pride qui se sont déroulées samedi dernier, la manif qui s’est tenue le soir même à Singapour est passé un peu inaperçue dans les médias européens. Pourtant, on peut la qualifier de succès historique, symbolique et peut-être même esthétique. Point de chars, point de costumes extravagants, point de gogo-boys huilés défilant sous le soleil… mais une constellation de points roses illuminant la nuit. Car c’est munis de lampes de poche recouvertes de gélatine rose que 15’000 participants ont envahi le Hong Lim Park. Ces gadgets n’avaient rien d’anodin. Vu des immeubles alentour, l’effet était saisissant, et permettait presque de compter les gays, lesbiennes, bi, trans et sympathisants venus réclamer la «liberté d’aimer».

De fait, dans une Ville-Etat pourtant très occidentalisée et économiquement ultralibérale, les rapports homosexuels sont toujours passibles, théoriquement, d’une peine maximale de 2 ans de prison et les personnes transgenres risquent d’être condamnées pour outrage. Si ces textes hérités de l’Empire britannique ne sont plus guère appliqués, ils permettent de maintenir une chape de plomb sur le mouvement LGBT, de justifier le harcèlement des travestis et de compliquer le travail des agences luttant contre le VIH.

Impossible à ignorer
Cette année marquait la quatrième édition du Pink Dot, soutenu par des poids lourds de l’économie locale tels que Google ou Barclays, mais c’est la première fois qu’il rassemblait autant de monde: 50% de plus qu’en 2011. «A présent, la presse locale ne peut plus éviter de couvrir un événement avec 15’000 personnes», remarque Leow Yangfa, un activiste gay cité dans le «Wall Street Journal». Il espère que la visibilité éclatante du rassemblement poussera les autorités à démanteler enfin leur arsenal répressif d’un autre âge.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 14.05.2015 20:37
1 810 vues

Sur le même thème

Top