le magazine suisse gay, lesbien, bi et trans | l'actu

26 juin 2012 | par
1
Hollywood

Lesbienne, la nouvelle héroïne de Disney?

merida2
La princesse Merida est à l'affiche du nouveau Disney, «Rebelle», attendu sur les écrans suisses et français le 1er août.

Des homos américains voient dans la jeune et flamboyante princesse à l'affiche de «Rebelle» une nouvelle égérie. Salon.com calme un peu leur enthousiasme.

La princesse Merida, héroïne du dernier dessin animé des studios Disney, est-elle lesbienne? Aux Etats-Unis, ce type d’interrogation surgit presque automatiquement dès qu’émerge un nouveau héros de la culture populaire. Et «Rebelle» (sorti sous le titre «Brave» aux Etats-Unis), nouvelle production des studios Pixar qui cartonne au box-office US, ne fait pas exception à la règle. De fait, la flamboyante Merida «fait des merveilles avec son arc, escalade les rochers, elle est du genre garçon manqué et n’a pas l’intention d’épouser ses trois crétins de prétendants», note le bloggeur Adam Markovitz, qui a lancé la rumeur, déclenchant une cascade de commentaires passionnés.

Public affamé de modèles LGBT
Salon.com s’amuse de cette idée, tout en soulignant qu’elle est parfaitement infondée. Et si, malgré tout, «Rebelle» adressait un signal secret à la communauté gay? Andrew O’Hehir admet que l’idée est tentante. «Pixar est connu pour glisser dans ses films des valeurs sociales libérales et une pincée d’humour intellectuel. Ajoutez à cela une date de sortie coïncidant aux principales parades gay dans le pays et une rouquine rebelle qui manie l’arc et la flèche mieux que tous les garçons, et vous obtenez le nouvel idéal des jeunes filles de 2012.» Mais d’après lui, l’effervescence suscitée par l’homosexualité de l’héroïne révèle bien plus de choses sur le public LGBT. Même après les déclarations d’Obama sur le mariage ou la reconnaissance des gays et lesbiennes dans les forces armées, il «semble toujours affamé de modèles et d’archétypes gay-friendly dans le cinéma hollywoodien.»