le magazine suisse gay, lesbien, bi et trans | l'actu

30 juin 2012 | par  
Hollywood

Avale la clé de ton placard, Tom!

cruise
L'acteur dans la scène culte de «Risky Business» (1983). Vidéo ci-dessous.

Katie Holmes a annoncé sa séparation d'avec Tom Cruise. Le web prend les paris sur un coming-out imminent. Un petit jeu qui amuse la planète people depuis 15 ans.

«Vas-y Tom! Sois courageux! Libère-toi!» Depuis 24 heures, les pages people et les sites gay ressemblent à des stades de foot. Au milieu du terrain, Tom Cruise, 49 ans, seul. Il vient de confirmer que son épouse, la starlette Katie Holmes, avait demandé le divorce. Leur union, en 2007, avaient fait les gorges chaudes: elle avait tout l’air d’un arrangement visant à protéger la réputation de la star d’Hollywood contre des rumeurs insistantes sur son homosexualité. On ne serait pas étonné si les bookmakers anglais avaient déjà ouvert les paris sur un coming-out de l’acteur avant son 50e anniversaire, la semaine prochaine.

«Si vous lisez ceci, M. Cruise, je le répète: Personne ne se soucie de savoir si vous êtes gay et certainement pas moi, qui ai eu connaissance du fait que cette est vraie depuis que je me suis installé à L.A. à la fin des années 1990. Je l’avais alors entendu d’amis travaillant sur les plateaux avec vous, écrit Mark Stephens sur le site Heavy. Je me demande quand vous allez finalement faire ce que nous avons tous fait, et juste sortir du placard. Cela ne changera pas la manière dont les gens vous regardent…» A en croire les 1803 articles répertoriés sur la question par Google Actualités depuis 24 heures, les spéculations sur l’orientation sexuelle de Tom Cruise semble pourtant captiver pas mal de monde.

Indices homoérotiques
A vrai dire, l’homosexualité de Tom Cruise, est moins un enjeu qu’un jeu. C’est comme une enquête policière, où internautes et journalistes mettent sur la table les indices que la star nous cache quelque chose. Le site de L.A. Weekly en balance cinq: du slip kangourou blanc follement homoérotique d’un de ses premiers rôles, dans «Risky Business», à sa silhouette parfaite «pour son âge». Le placard à Tom Cruise, c’est devenu une vraie blague récurrente, reprise périodiquement dans les «Simpson». Le héros de «Top Gun», le macho à talonnettes, le scientologue aux trois mariages: une vulgaire honteuse. Elle est bien bonne, non?!

Si j’étais toi, Tom, je garderais mon placard fermé, j’avalerais la clé et je me commanderais un bon massage. Ta carrière n’est plus au zénith, et les motifs de satisfaction sont rares. Frustrer la presse people d’un coming-out larmoyant en serait un. Et on te serait éternellement reconnaissant de nous épargner ça.