Chroniques Eat it

Vulcanor au chocolat

Cacao et éruption de fruits rouges: ce dessert tellurique est un fleuron de la cuisine punkrock. Impossible à rater!

20 avril 2012 | par

eat-it-vulcanor

Il est aussi envisageable de créer un petit volcan individuel pour chaque convive, au lieu d’un seul grand volcan. L’effet sera d’autant plus efficace si il est présenté à table avec des allumettes de Bengale ou une bougie à réchaud placée dans le cratère, pour bien accentuer le côté ludique de ce dessert délirant.

Ingrédients:

  • 200g de chocolat noir
  • Une pincée de piment d’Espelette en poudre
  • 500g de crème de marrons
  • 2 oeufs
  • 100g de beurre
  • 250g de fraises des bois ou de coulis de fruits rouges
  • 1 cuillère à sucre de cacao amer
  • Un peu d’eau-de-vie fruitée si désiré (pour flamber)
  • Sucre selon goût et une pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre à feu doux le chocolat grossièrement brisé et le beurre dans une grande casserole. Retirer du feu et incorporer la crème de marrons et le piment en poudre. Ajouter les œufs entiers et mélanger. Faire cuire environ 30 minutes. Sortir du four et attendre que ce soit suffisamment tiède pour être manipulé avec les mains. Il faut considérer cela comme de la pâte à modeler, et former une montagne avec un cratère bien profond. Penser à ménager de petites fentes au bord du cratère pour laisser ensuite la «lave» s’écouler par endroits. Laisser le volcan refroidir et le transposer sur le plat de service. Ne pas s’inquiéter s’il s’écroule un peu au moment du transport : la pâte reste malléable, et une montagne est toujours de forme chaotique, surtout quand elle est en éruption. Saupoudrer du cacao sur les parois extérieures pour donner un effet de terre, voire même d’éboulis. Laisser reposer. Mixer les fruits rouges et verser le coulis dans le cratère, en ménageant quelques coulées bien réalistes. Plonger la bougie d’anniversaire au centre du cratère de façon à ne laisser dépasser que la mèche, et servir aussitôt.

Les plus téméraires peuvent asperger les bords du cratère avec de l’eau-de-vie et la faire flamber au moment du service, afin de parfaire l’effet pyrotechnique du volcan en éruption. Un thé des Moines ou un petit verre de Jaegermeister glacé accompagneront merveilleusement ce dessert explosif.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 24.05.2017 22:22
1 593 vues

Sur le même thème

Top