Suisse Zurich

Prostitués priés d’aller michetonner ailleurs

Tout fout l'camp! Le Carrousel, l'un des plus anciens bars gay de Zurich, profite de transformations pour se débarrasser de ses gigolos, devenus trop «bruyants et agressifs».

27 sept. 2011 | par

carrousel

Véritable monument kitsch sorti tout droit des années 1960, le Carrousel est en plein chantier. «On change le mobilier: ça va correspondre avec un nouveau départ», prévient René Plattner, administrateur de la société propriétaire de ce bar gay mythique du Niederdorf, le «village gay» du centre-ville. Dès le début du mois prochain, l’endroit sera «clair et amical, et non plus sombre et glauque», confirme le manager Sacha Dario Wisler. La vraie révolution, rapporte «20 Minuten», c’est que des videurs feront leur apparition devant la porte. Leur mission: «tenir à distance les prostitués». Depuis toujours, ces derniers constituaient l’attraction numéro 1 de cet inénarrable bistrot, faisant le bonheur des messieurs d’un certain âge, dans une ambiance saturée de schlagers. Mais ces derniers temps, le racolage serait devenu de plus en plus bruyant et agressif, occasionnant des plaintes du voisinage. La police municipale, tout comme les hôtels proches du Carrousel, se sont dit soulagés par la mue annoncée de l’établissement.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 28.09.2011 07:10
2 365 vues

Sur le même thème

Top