Culture Icône

Malcolm X: de l’escort gay au héros du Black Power

Best-seller aux USA, «Malcolm X: A Life of Reinvention» confirme que le tribun de l'émancipation des Noirs était bisexuel, et a vécu une partie de sa vie en vendant ses services à des hommes blancs.

8 avril 2011 | par

malcolm-x

Après les amours masculines du Mahatma Gandhi, les temps sont décidément à l’exploration de la sexualité des figures historiques. Cette fois, c’est l’un des principaux symboles de l’émancipation des Noirs dont l’homosexualité est exposée dans une nouvelle biographie, parue au début du mois aux Etats-Unis. «Malcolm X: A Life of Reinvention» confirme, sur la base de nouveaux témoignages, que le leader assassiné en 1965, à 39 ans, avait eu plusieurs relations, tarifées ou non, avec des hommes.

Ces épisodes remonteraient aux années à la fin des années 1940 et au début des années 1950. A l’époque, Malcolm Little vivait d’expédients entre le Michigan et la Côte Est. A New York, il se serait vanté de vendre des prestations sexuelles à des hommes «queer». Il serait ainsi rentré au service d’un riche businessman blanc de Boston, qu’il devait «talquer» et «amener jusqu’à l’orgasme».

Relation avec un travesti
L’auteur du livre, l’universitaire afro-américain Manning Marable (décédé au début du mois, trois jours avant la publication de son ouvrage) recueille toutefois des témoignages laissant entendre que les motivations de Malcolm n’était pas que financières. Il aurait entretenu, notamment, au moins une relation homosexuelle suivie, avec un travesti lorsqu’il avait une vingtaine d’années.

L’art de la survie
La bisexualité de Malcolm X, devenu Malek Al-Shabazz après sa conversion à l’islam, n’est pas une révélation. Elle avait déjà été évoquée dans une biographie de 1991 et même suggérée dans le biopic de Spike Lee, l’année suivante. Le récent étalage de détails intimes n’en a pas moins fâché les gardiens de la mémoire officielle et les inconditionnels du héros du Black Power. Dans une tribune du «Huffington Post», Irene Monroe, une auteure afro-américaine, estime toutefois que ce portrait de Malcolm X rend justice à «l’art de la survie propre à la prostitution de rue». Et tant pis pour «l’icône de la masculinité noire» vénérée par les représentants les plus machos de la culture hip hop, entre autres. Ou plutôt tant mieux: «C’est une occasion pour nous, conclut Monroe, de nous débarrasser de nos attitudes homophobes.»

Partager sur
Mise à jour 23.12.2015 12:19
36 808 vues

7 commentaires

  1. Par hazussineoulounissemezouar:

    Mes amis si ces dires s’averent exactes ,je ne serai ,personnellement que fier d’avoir fait la connaissance posthume’ d’une des figures des luttes contre les discriminations.En ma qualité d’homme “bisexuel”comme le grand MALCOM ;je ne peux que m’incliner devant sa memoire.Qu’il repose en paix

  2. Par RealTalk:

    Je trouve ça ridicule le fait que à un moment de sa vie il a été perdu soit un argument pour défendre la cause homosexuel!
    Il est rentré dans la religion et à rejeter cette vie d’abomination il a consacré le reste de sa vie à prôner la parole de DIEU il s’est soumis à la volonté de Dieu et a été lavé de ses péchés passé.
    Personne n’est parfait tout le monde peut être tenté par le mal, mais le plus important est de se repentir.
    Je pense justement que c’est un exemple de miracle de la volonté de Dieu, que l’homosexualité n’est pas une fin en soit et que la foi c’est la délivrance.

  3. Par Likua:

    Malcom X gay ou bi ou hétéro, ça ne change rien, je ne comprends pas les commentaires qui disent que dire que Malcom X était bi sont une tentative de nuire à son image, comme si être homosexuel etait honteux ou peut empêcher d’être un leader politique. Le bras droit de Martin Luther King était afro américain, homosexuel et militant, et quand Harvey Milk se battait pour les droits des homosexuels, beaucoup de membres des black panthers soutenaient Harvey Milk et les militants gay, car pour eux même combat car minorités et discriminés, renseigner vous avant de parler de faits historiques que vous ne connaissez même pas.

  4. Par Ethan:

    Tiens donc ??? Pourtant en lisant ce texte, je n’ai trouvé nulle prise de position en faveur de ce livre !
    L’auteur de cet article n’a fait que citer des passages du bouquin ou des déclarations de personnes de façon neutre et sans opinion me semble-t-il ?
    Quant au fait que ce site puisse plaire ou pas, et bien ma foi… Comme je dis toujours : Clic, circulez, il y a rien à voir ! lol

  5. Par cestpassérieux:

    Il est vrai qu’il est très facile de monter de tels mensonges sur un mort. Merci à SophieReflechie de mettre un peu d’ordre dans cette histoire tout à fait farfelue de la tête à la queue si je puis dire. Quant à l’auteur de l’article, je trouve que ce n’est pas très objectif d’appuyer les rumeurs rappportées dans un livre sans apporter un minimum de réserve, il est évident qu’il voit en son geste une justification de plus à l’homosexualité, subjectivité, anticipation, bref, rien de très sérieux, un peu à l’image de ce site d’ailleurs.

  6. Par Jojo75015:

    En quoi le fait qu’il ait été homo (avec un seul M)ou bisexuel l’aurait empêché d’être un leader? Il est vrai que chez les “blacks” il est mal vu d’être gay et pourtant! Quant à Hoover il avait tout intérêt à laisser
    Malcolm X car il était très impopulaire dans la population blanche. Et quelle importance que X ait été gay seul les idées comptent.

  7. Par SophieRelechie:

    ridicule. Ce ne sont là que des rumeus de bas étages. Il n’y a à ce jour aucunes preuves, aucuns faits vérédiques et prouvé sur la soit disante homosexualité où bisexualité de Malcom X.
    Comme il est en ce moment d’usage, à notre époque, beaucoup de personne (je dirais romantiers où écrivains “ratés”) en profitent pour se goinfrer d’argent en contant des ragots de bas lieux. De nos jours, c’est simple, si on a envie de se faire une petite richesse et où notoriété, il suffit de publier des livres chocs, qui font “jaser”, qui font scandale afin de faire le buzz et de vendre à max.

    A son époque, une chose pareil ne serait jamais passée inaperçue car le grand manitou J. Edgar Hoover fondateur de la célébère Federal Bureau of Investigation (FBI = Bureau Fédéral d’Investigation) mettait sur écoute et constituait des dossiers personnel sur les politiciens et acteurs majeurs qui faisaient l’actualité. John Edgar Hovver, n’hésitait pas à aller jusqu’à faire chanter les politiciens, journalistes où n’importe quelle personne qui ne l’aimait pas où qui dissait du mal sur lui (où le FBI) à les faire taire et à les discriditer sans états d’âme. Celui-çi était ocnnu pour faire peur. Il a batit sa carrière en forçant toutes les personnes à faire ce qu’il voulait. Il les mettaient sur écoute, les faisaient suivre et faisait chanter tout ce qui bouge pour avoir le pouvoir. En vérité c’était lui qui dirigeait les USA. Il avait d’ailleurs tenter de faire chanter Martin Lutterking sans y parvenir en tentant de le faire renonçer au prix Nobel de la paix.
    J. E. Hoover savait tout sur tout le monde. Il était mégalomane, sans pitié, sans acunes personnalité puisqu’il copier même sa tenue vestimentaire sur les autres, il était prêt à tout pour le pouvoir et c’est pour cela qu’il y resta durant plusieurs décenie en voyant défiler plusieurs président américains. Faut savoir que toutes les personnes qui osaient manifester et cela même au nom de la liberté, étaient pour lui des traitres et des anti américain. Il avait bien essayé de faire plier Martin Lutter King, sans succès.

    Conclusion si Malcom X avait était hommo où bi il n’aurait jamais était ce grand leader pour les droits civiques des noirs et il n’aurait jamais connu la carrière qu’il avait eu. J. E. Hovver n’aimait pas les noirs il voulait qu’il reste sans droits et il voyait d’un très mauvais oeil les leader pour les mouvements civiques qui d’après lui nuisait à l’Amérique. Dans ces cas précis Malcom X n’aurait pas eu la carrière qu’on lui connait et Hoover l’aurait fait taire sans y réflechir à deux fois.

    A ce propos en parlant de faire taire, avant de mourir J. E Hover possédait des fichiers personnelles sur presque tous les hommes politiques de l’époque et on les as jamais retrouvés. Certains experts disent qu’il aurait commandités le meurtre de Malcom X et de Martin Lutter King où qu’il savait que des assassinats étaient en préparation contre eux… Parait-il toujours d’après certain experts que même J. F. Kennedy se serait fait assassiné par des hommes proches de Hoover voir que Hoover savait qui l’avait fait assassiné et que celui savait avant même son assassinat mais qu’il aurait laissé faire pour éliminer un homme qui le génait dans ses actions au sein du FBI. Hoover possédait des secrets sur le frère de Bobby Kennedy le frère de JFK et Hovver avait tenté de faire chanter les deux frères.

    Etonnant que des décenies après Malcom X, ce genre de rumeurs fassent surfaces et comme par hasard on remarque que c’est souvent lié à la sortie d’un livre, d’un film mais en fin de compte aucunes preuves tangibles sont démontrées. Vous croyez tous ce que disent les journalistes et écrivains?

    Bref dans tous les cas possibles et imaginables, cette rumeurs infondée et injustifiée sur la bisexualité et homosexualité de Malcom X est une tentative pour nuir à son image mais aussi pour faire vendre des livres et articles. Et oui le profit toujours le profit…C’est ça l’Amérique!

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top