Sexualités Expérience

Le porno gay, un truc de filles?

Et si le X version mecs plaisait aussi à ces demoiselles ? Soirée test entre copines, histoire de vérifier si la sueur fait bel et bien frétiller le pop-corn.

28 avril 2009 | par

Le porno gay, un truc de filles? Photo: Magali Girardin
Photo: Magali Girardin

Quelques lignes d’un article paru sur le site d’informations Rue 89 à propos du porno féminin ont attiré mon attention : des filles y dévoilent leur attirance pour le X gay.

Surprise et intriguée, j’organise une soirée à laquelle j’invite des copines de tous bords. Après quelques refus gênés, je trouve quelques motivées n’ayant pas peur de l’aventure et suffisamment franches pour exprimer carrément le fond de leur pensée. C’est ainsi que par une belle soirée, du pop-corn et du vin sous la main, les lumières tamisées, nous nous installons confortablement devant un (bon) film porno.
Le film en question s’avère être une véritable comédie romantique, subtil mélange de cul et d’amour… Avance rapide au début (l’intrigue n’étant pas notre principale motivation) et entrée dans le vif du “sujet” : de beaux mâles virils et bien bâtis s’embrassent, se caressent avant que les choses deviennent plus explicites; les commentaires s’envolent et des sourires entendus se profilent. “J’aime vraiment quand ils s’embrassent. C’est viril, c’est excitant. Et plutôt rare dans un porno !”, commente Chloe. Les avis sont unanimes, ça fait de l’effet. “Je vais m’isoler quelques minutes”, plaisante même Catherine.

Tendres moustaches
“Une fellation faite par un mec, c’est bien plus sexy que par une nana, enchaîne Sylvie. On dirait qu’il y a plus de désir, le tout sans attitude de soumission ou d’humiliation.”

On tente une analyse : “Dans les pornos hétéros, les actrices n’ont pas l’air d’aimer le sexe. Elles sont vulgaires, elles surjouent. Pourtant, on ne peut s’empêcher de s’identifier à elles. Dans un film gay, le fait de ne pas voir de femme permet un certain recul, on se sent moins concernée, du coup on se détend et l’excitation vient plus facilement.” Serait-ce aussi simple ? Un rejet de l’image de la femme représentée comme un objet sexuel dans la pornographie masculine ?
Une amatrice occasionnelle du genre témoigne : “Il y a plusieurs raisons pour préférer regarder des hommes. Premièrement, tout ce qu’il y a d’avilissant pour une femme dans un film porno, n’existe pas dans un film gay. On a un sentiment d’équité ; deuxièmement, les gays assument une tendresse que les hétéros et leur besoin de jouer un rôle protecteur ont de la peine à montrer. Troisièmement, autant les lesbiennes que les hétéros peuvent ainsi assouvir le fantasme de posséder un pénis en se projetant sur l’un ou l’autre des acteurs”.

Excitation mécanique
La partie n’est pas gagnée pour autant. En effet, si les scènes de fellations et de caresses sont sexy et excitantes, celles de sodomie n’ont pas rencontré le même accueil. Elles ramènent à la réalité crue, le porno hard et les gros plans. “Vraiment, j’aurais préféré ne pas voir ça d’aussi près !, s’exclame Laurence.” “Oui, mais au moins, y a pas d’éjaculation faciale à la fin, contrairement à ce qui est infligé aux nanas, renchérit Lara, et l’intrigue continue après les scènes de cul.”
Après la séance, les réactions sont mitigées : “n’empêche que c’est lassant ; gay, hétéro ou lesbien, un film porno n’est pas fait pour être regardé en entier. Tu mates un bout et ça t’excite, c’est mécanique. Du coup, soit tu te fais plaisir si tu es seul(e), soit tu t’envoies en l’air. Quoi qu’il arrive, tu ne regardes jamais la fin” conclut-on. D’ailleurs, nous avons passé la fin en accéléré, parce que c’est vrai que c’est répétitif.

Il commence à se faire tard, chacune rentre chez soi, les mirettes un brin écarquillées. “Enfin, c’était une expérience et une manière originale de passer un dimanche soir ! Le prochain, je le regarde seule, histoire de voir si ça change la donne…”

Partager sur
Thèmes , ,
Mise à jour 18.08.2014 09:02
25 647 vues

6 commentaires

  1. Par Lucarne:

    Aaah je ne suis pas seule! En effet je ne trouve aucun plaisir à regarder du porno hétéro. Le porno lesbien et le porno gay, y’a que ça qui marche sur moi. Je trouve ça plus beau, c’est pas une question de tendresse, je ne saurais pas dire. C’est juste meilleur et pourtant je suis hétérosexuelle!

  2. Par pat:

    y a pas plus de tendresse dans le x gay que dans le x héteros les acteurs sont souvent drogué et ca leur donnent l impression de redécouvrire le sexe certains film gay sont carrément trash et vont beaucoup plus loin dans l indigne que les films heteros, c est pas de la tendresse que l ont voie dans ses films c est bien plus bestiale que les films heteros et le grand domine le petit .les vieux x gay sont plus naif peut etre .mais les vieux x hetero aussi, dans le porno y a plusieurs genres du plus tendre au plus trash .

  3. Par qiyan:

    Oui c vraiment la douceur qui fait que les femmes sont + attirées par le porno gay.Dans le porno hétéro ya des scenes violentes parfois.

  4. Par Patrick:

    Intéressant article, ça fait des siècles que je dis à mes potes que le porno gay pourrait revenir à des valeurs érotiques sans montrer forcément de gros plans et que ça toucherait un marché plus vaste que les mecs en manque de sexe ou solitaires. Si vous avez l’occasion, mâtez les films de Bel Ami des années 90, c’était bien foutu et les mecs s’amusaient dedans.

  5. Par annick:

    Excellent article. Dire que je croyais être seule! J’ai une sainte horreur du porno hétéro, les actrices y sont idiotes et ridicules. De plus elle sont toujours humiliées. Vive le porno gay! Beaux mecs et un peu de tendresse…

  6. Par Olivirus:

    Je suis hétéro et malgré le fait que je n’ai rien contre les gays, je ne supporte pas la vue d’un film porno gay. Par contre je peux comprendre que ça excite des femmes car la vue d’un prono lesbien m’excite bien… C’est d’ailleurs assez drôle de voir que malgré des approches du sexe totalement différentes les oppsoés se retoruvent dans le sexe homosexuel. Les femmes cherchent la tendresse dans les films gay et, en ce qui me concerne, je trouve très sensuel et excitant la douceur du sexe lesbien. C’est tout le contraire du porno “classique” et le sujet mériterait d’être approfondi.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top